Recherche

Comment mieux soutenir la santé des personnes engagées dans les Coops et OBNL du Québec ? C’est l’objectif d’une grande enquête en cours, portée par le Laboratoire de recherche en santé au travail, de l’UQAM.

 

 

Votre avis est précieux, vous voulez participer ?

Accéder au sondage

La santé psychologique des acteurs du milieu de l’économie sociale et de l’action communautaire : comment pouvons-nous mieux la soutenir ?

 

Mieux comprendre les besoins

Le projet de recherche s’intéresse aux meilleures pratiques à mettre en place afin de favoriser la santé psychologique des employés(ées) et bénévoles du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire. Plus précisément, il vise à :

〉Identifier les besoins en matière de soutien psychologique des personnes engagées dans les Coops et OBNL ;

〉Évaluer l’efficacité perçue de la ligne LÉO ainsi que les modifications pouvant y être apportées ;

〉Participer à la co-construction d’ateliers collectifs de soutien psychologique destinés aux individus œuvrant dans le milieu de l’économie sociale et de l’action communautaire.

 

Étapes à venir

Le projet a débuté à l’automne 2021. Afin d’atteindre ses objectifs, plusieurs méthodes de collectes de données sont utilisées :

  1. Automne 2021 : Un questionnaire en ligne est proposé aux employés(ées) et bénévoles des Coops et OBNL pour évaluer leurs besoins en matière de soutien psychologique.
  2. Hiver 2022 : Des entrevues sont réalisées auprès des personnes qui ont utilisé (n=20) et qui n’ont pas utilisé (n=20) la ligne Léo.
  3. Un groupe de discussion sera effectué auprès des intervenants(es) de la ligne Léo.
  4. Les résultats obtenus ainsi que les connaissances scientifiques actuelles sont utilisés pour co-construire les ateliers collectifs de soutien psychologique.

Un rapport de recherche présentera les résultats obtenus. Vous êtes intéressés par le sujet ? Restez à l’affut sur les médias sociaux et sur ce site internet, les résultats seront disponibles à l’été 2022.

Une équipe de recherche engagée

Le projet recherche est mené par le Laboratoire de Recherche sur la Santé au Travail de l’UQAM, en collaboration avec le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC). Son financement est rendu possible grâce à la contribution de la Fondation Lucie et André Chagnon.

Sophie Meunier, PhD. – chercheuse principale

Sophie Meunier est professeure au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal. Elle possède un doctorat en psychologie du travail et des organisations et six années d’expérience en tant que consultante et psychologue organisationnelle.

Depuis le début de sa carrière professorale (juin 2016), ses intérêts de recherche portent sur les déterminants individuels (ex. : stratégies d’autogestion) et sociaux (ex. : soutien du gestionnaire) de la santé mentale et du fonctionnement au travail de différents types d’employé.e.s, dont ceux du secteur sans but lucratif.

Alexandra Giroux, B.Sc. – coordonnatrice de recherche

Alexandra Giroux est étudiante au doctorat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal. Elle agit présentement à titre de coordonnatrice du présent projet de recherche. Elle coordonne également le projet de recherche Engagé(e) envers ma santé! au sein du Laboratoire de Recherche sur la Santé au travail dirigé par Sophie Meunier, PhD.

Ses intérêts de recherche portent sur les déterminants ainsi que les conséquences de la passion au travail et leur impact sur la santé mentale des travailleur.euse.s communautaires au Québec.

Romane Masson – assistante de recherche

Romane Masson est étudiante au baccalauréat en psychologie à l’UQAM et membre du Laboratoire de Recherche sur la Santé au Travail. Ses intérêts de recherche portent sur les déterminants du bien-être psychologique des employés(ées), la passion au travail et les pratiques de conciliation travail-vie personnelle.

Elle s’implique également auprès du Centre d’écoute et de référence Halte Ami comme bénévole afin d’offrir un support psychosocial aux appelants(es) et de favoriser leur inclusion sociale et culturelle.

La santé mentale dans le communautaire vous intéresse

 
Le projet de recherche Engagé(e) envers ma santé !

Avant d’entamer ce projet de recherche, l’équipe du Laboratoire a mené le grand projet de recherche Engagé(e) envers ma santé ! L’objectif était de faire un diagnostic de la santé psychologique des travailleurs(euses) du milieu communautaire avant et pendant la crise de la COVID-19.

Cette étude a ainsi permis d’identifier les différents facteurs nuisant ou favorisant leur santé psychologique au travail. Les résultats du projet ont été présentés en 2020-2021 et sont disponibles :

Premier rapport – données avant la COVID-19

Deuxième rapport – données pendant la COVID-19

Trois webinaires à revoir :

Accéder au projet

léo
léo